2018 : entre athéisme politique, désespoir et froideur
80 votes

2018 : entre athéisme politique, désespoir et froideur

Par : Khalid Karmadi


Durant cette année, encore une fois, les marocains ont attendu Godot. Ils l’attendent. Ils l’attendent en refusant d’y croire, puisqu’ils ignorent avec qui viendra-t-il, quand et comment. Cette année n’a cessé de rappeler le goût amer que pourrait avoir la vie d’homme à certaines heures sombres et humides de l’existence et a renforcé l’allure de l’inutilité que les efforts et les réactions peuvent revêtir.



Partenaire officiel Inwi

Adk Media Synergie Media